Skip Global Navigation to Main Content
Skip Breadcrumb Navigation

Appui de l’Ambassade des Etats-Unis aux Petits Projets Communautaires en Côte

L’Ambassadeur Wanda L. Nesbitt et

L’Ambassadeur Wanda L. Nesbitt et

Le 05 décembre 2008, Madame l’Ambassadeur Wanda L. Nesbitt a signé douze conventions relatives à des activités individuelles d’une valeur totale de soixante-dix mille dollars U.S.  (70 000 $ U.S.) pour soutenir des activités de développement communautaire à travers la Côte d’Ivoire. Le Programme Spéciale d’Auto assistance de l’Ambassadeur, financé par le biais de l’USAID, permet aux Ambassadeurs Américains de répondre favorablement à des demandes de financement de petits projets communautaires qui promettent d’avoir un impacte immédiat. Les communautés bénéficiant de cette assistance doivent contribuer au projet en fournissant des choses telles que la main-d’œuvre ou des matériaux. Depuis 1982, l’Ambassade des États-Unis a fourni en termes de financement la somme de  2 489 808 dollars à travers le Programme Spécial d’Auto assistance en vue d’aider les communautés rurales en Côte d’Ivoire.

Madame l’Ambassadeur Nesbitt a signé des conventions avec les organisations suivantes 

La Coopérative agricole Tioholo du village de DIKODOUGOU dans la région des savanes, représentée par sa présidente, Mme Soro Foundjegue, pour l’achat d’une unité de transformation du beurre de karité en vue d’améliorer le niveau et l’efficacité de la transformation des noix de karité, ce qui générera des fonds pour d’autres besoins sociaux de base des villageois. Les bénéfices seront réinvestis dans des activités de création d’emplois de jeunes dans la région.
Contribution du Gouvernement des États-Unis: 10 400 $

L’Association des producteurs de cajou du village de TALAHINI dans la région du Zanzan, représentée par M. koffi Koffi Kra, pour la construction d’une dalle de séchage en béton de

200 m² pour le village, ce qui permettra aux villageois de sécher leurs produits conformément aux normes internationales acceptables afin d’améliorer la qualité de la noix qu’ils produisent.
Contribution du Gouvernement des États-Unis : 1 600 $.

La Coopérative des producteurs de cajou du village de YAKASSE BINI dans la région du Zanzan, représentée par M. Kobenan Kouakou, pour la construction d’une dalle de séchage en béton de 200 m² pour le village, ce qui permettra aux villageois de sécher leurs produits conformément aux normes internationales acceptables afin d’améliorer la qualité de la noix qu’ils produisent.
Contribution du Gouvernement des États-Unis : 1 600 $

La Coopérative des producteurs de cajou du village de KOBOKO dans la région du Zanzan, représentée par M. Kouassi Kossonou, pour la construction d’une dalle de séchage en béton de 200 m² pour le village, ce qui permettra aux villageois de sécher leurs produits conformément aux normes internationales acceptables afin d’améliorer la qualité de la noix qu’ils produisent.
Contribution du Gouvernement des États-Unis:  1 600 $

La Coopérative des producteurs de cajou du village de GBANHUI dans la région du Zanzan, représentée Mme Anzimi Epse Timité Diabagaté, pour la construction d’une dalle de séchage en béton de 200 m² pour le village, ce qui permettra aux villageois de sécher leurs produits conformément aux normes internationales acceptables afin d’améliorer la qualité de la noix qu’ils produisent.
Contribution du Gouvernement des États-Unis :  1 600 $

Le Sous-comité Villageois du Système de Suivi du Travail des Enfants dans la cacao culture (SSTE) du village de PETIT YAMOUSSOUKRO dans la région du fromager, représenté par M. Koffi Kouassi, pour l’achat de matériel et d’équipements éducatifs pour une école communautaire formant aux métiers. L’équipement comprend 104 table bancs, 5 tableaux noirs, 5 bureaux d’enseignant et des chaises ainsi que 240 ensembles de kits scolaires pour l’éducation des “enfants travailleurs” retirés des plantations de cacao.
Contribution du Gouvernement des États-Unis : 12 150 $

La Mutuelle de Développement du village de FAGNAMPLEU dans la région des 18 Montagnes, représentée par son président, M. Guela Jean Bayard, pour l’achat de matériel devant servir à la réhabilitation de sept pompes hydrauliques villageoises afin de garantir un approvisionnement permanent en eau potable pour l’amélioration de la santé de la population.
Contribution du Gouvernement des États-Unis :  11 993 $

L’ONG Action pour la Paix Sociale (APS) de l’HABITAT NIMBO de Bouaké dans la région de la Vallée du Bandama, représentée par sa présidente, Mme Barry Saran, pour l’achat de machines à coudre et accessoires ainsi que des kits d’alphabétisation pour l’éducation et la formation de 133 jeunes femmes afin de faciliter leur insertion sociale et économique. Cette activité contribuera à réduire le taux de pauvreté et d’illettrisme.
Contribution du Gouvernement des États-Unis : 8 666 $

Le Centre d’Action Communautaire pour l’Enfance du village d’ORBAFF dans la région des Lagunes, représenté par le chef du village d’Orbaff, M. Djedje Sak’m Emmanuel, pour l’achat de mobilier, d’armoires, d’équipements de cantine et de kits d’apprentissage afin de fournir une formation préscolaire avec un accent particulier sur les repas améliorés et une meilleure hygiène pour les enfants.
Contribution du Gouvernement des États-Unis : 2 759 $

La chefferie traditionnelle du village d’EMINKOA JACQUEVILLE dans la région des Lagunes, représentée par M. Mambo M’boua Benoît, pour l’achat d’une broyeuse multifonction pour l’Association des femmes du village, qui marchent sur de longues distances pour faire broyer le manioc qu’elles produisent. La broyeuse aidera les femmes à générer des revenus afin d’améliorer leurs conditions de vie.
Contribution du Gouvernement des États-Unis : 2 790 $

L’Union pour le Développement (JUDGT) du village de GUINGLO TAHOUAKE dans la région du Bafing, représentée par le président du JUDGT, M. Gnahe Ipodoue Roland, pour l’achat d’une décortiqueuse multifonction pour le village afin d’améliorer le niveau et l’efficacité de la transformation du riz paddy, une activité génératrice de revenus.
Contribution du Gouvernement des États-Unis : 2 790 $.

La chefferie traditionnelle du village de LAOUDI-BA dans la région du Zanzan, représentée par le chef du village de Laoudi-ba, M. Paul Kouame Kossonou, pour la construction d’une cantine scolaire pour 450 élèves du village, qui utilisent actuellement une structure en très mauvais état et qui est trop petite pour accueillir le nombre d’élèves qui fréquentent l’école.
Contribution du Gouvernement des États-Unis : 12 052 $.

Le Gouvernement des États-Unis félicite ces organisations d’avoir pris l’initiative d’améliorer la vie des gens de  leurs communautés et de démonter par des actions concrètes leur engagement à améliorer l’indépendance économique et sociale de leur population.