Skip Global Navigation to Main Content
Skip Breadcrumb Navigation
Messages D'alerte

Message d’alerte - sécurité

12 avril 2011

Le 11 avril les forces militaires ivoiriennes ont arrêté le président sortant, Laurent Gbagbo, qui persistait à rester président du pays alors que, suite aux élections, la commission électorale ivoirienne avait déclaré président, Alassane Ouattara.

L'Ambassade des États-Unis d'Amérique à Abidjan continue de recommander vivement aux ressortissants américains de surveiller attentivement leurs conditions, de continuer de prendre conscience de la situation et d'évaluer les risques, de faire preuve de vigilance quant à leurs sécurités personnelles et de rester confinés dans un endroit à l'abri du danger en l'attente d'une normalisation de la situation. Nous continuons de recevoir des comptes-rendus faisant étant de violences et pillages dans différents quartiers suite à l'arrestation de Gbagbo. Étant donné la situation actuelle, les préoccupations en matière de sécurité et la restriction des ressources, l'Ambassade des États-Unis d'Amérique à Abidjan a été contrainte de réduire le personnel de la mission. En conséquence, l'Ambassade des États-Unis d'Amérique à Abidjan n'est pas en mesure d'assister directement les ressortissants américains pour quitter la Cote d'Ivoire.

La situation en matière de sécurité continue d'être incertaine et peut changer à tout moment. Google publie tous les jours une carte indiquant les endroits-clés des conflits ainsi que les endroits où la nourriture, les médicaments et l'eau seraient disponibles. Nous ne pouvons toutefois certifier l'exactitude de ces informations. Nous vous donnons cette indication, sous toutes réserves, comme une possible source d'informations supplémentaires.

Les ressortissants américains souhaitant quitter le pays dès que cela peut se faire sans danger, peuvent vérifier le site de l'aéroport international d'Abidjan pour déterminer les vols disponibles. Toutefois ils devront évaluer très prudemment tout plan pour quitter leurs lieux de refuge et essayer de se rendre à l'aéroport si le conflit continue.

Les militaires françaises ont restreint l'aide civile et ne propose plus de refuge à la base Licorne près de l'aéroport international. Cependant ils peuvent porter assistance pour les urgences médicales. Vous pouvez contacter la base Licorne au 21 23 51 71. Les autorités militaires françaises vous informeront s'ils peuvent vous aider. De plus la force Licorne ne propose plus d'abri et prévoit d'arrêter les opérations de mise en lieu sûr, le vendredi 15 avril.

Nous encourageons fortement les ressortissants américains actuellement en Cote d'Ivoire en dépit de cela et des travel Warnings précédents à s'inscrire sur le Smart Traveler Enrollment Program (STEP) en envoyant leurs coordonnées (adresse E-mail et numéro de téléphone portable) à CdiUnrestAmCitInquiry@state.gov. La dernière fiche d'information sur la République de Cote d'Ivoire et le Worldwide Caution sont consultables sur le site du bureau consulaire du Département d'État : Department of State's Bureau of Consular Affairs website.

Des informations sur la sécurité et sûreté sont aussi disponibles en appelant le centre d'appel pour les mises à jour au 1-888-407-4747 (appel gratuit depuis les États-Unis et le Canada), ou en dehors des États-Unis et du Canada sur une ligne 1-202-501-4444 (coût d'appel local) de 8 heures à 20 heures (horaires de la cote est, du lundi au vendredi sauf les jours fériés américains). Vous pouvez également vous tenir informés en annotant notre site: Bureau of Consular Affairs website, qui contient les Travel Warnings and Travel Alerts actuels ainsi que le Worldwide Caution. Vous pouvez nous suivre sur Twitter ainsi que sur Facebook à la page des affaires consulaires.